Cosmétique,  Shampoing solide

Shampoing solide anti-pelliculaire et pousse des cheveux.

Voici une recette très facile pour fabriquer votre shampoing solide zéro déchet anti-pelliculaire et favorisant la pousse des cheveux.
L’ensemble des ingrédients choisis ont des propriétés spéciales pour le cuir chevelu et spécialement pour la pousse des cheveux.

Vous pourrez réaliser cette recette en 10 min et suivre très facilement les étapes grâce à la vidéo que vous trouverez à la fin de l’article.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis et vous abonnez à l newsletter et la chaîne Youtube pour ne louper aucune recette.

Ingrédients

L’huile de Ricin:

L’huile de ricin est connue pour favoriser la pousse des cheveux.

La poudre de Shikakaï

La poudre de Shikakaï possède de nombreux bienfaits :

  • Elle stimule la pousse des cheveux et renforce les racines.
  • Elle donne un éclat soyeux, tout en facilitant le démêlage.
  • Elle est idéale pour soulager les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules

L’hydrolat de Romarin:

L’hydrolat de Romarin est utilisé dans les préparations pour prévenir la chute des cheveux et les pellicules.

L’HE de Romarin

L’HE de romarin est connue pour son action au niveau du cuir chevelu:

  • Elle lutte contre les pellicules, la sécheresse des cheveux et les cheveux gras
  • Elle favorise la repousse tout en limitant les chutes.

Les tensioactifs

Ils permettent au shampoing d’être solide en liant la phase aqueuse et la phase huileuse, de nettoyer et de mousser.

(Je rappelle tout de même au passage que la mousse ne permet absolument pas de laver même si ça peut rendre le produit plus simple à utiliser. Un produit qui mousse beaucoup ne veut absolument pas dire qu’il lave

Cependant les tensioactifs sont également connus pour être irritants. Il faut donc trouver le juste compromis afin que votre shampoing puisse être solide et mousser, sans qu’il ne soit trop irritant.

Le SCI ( Sodium cocoyl isethionate ) est d’origine végétale (huile de coco) et synthétique. Il n’est pas d’origine naturelle mais il est considéré comme très doux et selon beaucoup d’études considérés comme celui ayant le moins d’impact sur l’environnement. Et il n’est absolument pas nécessaire de le mélanger à un co-tensioactif comme on peut le voir parfois.


Le SCS (Socium Coco sulfate) est généralement le tensioactif le plus trouvé dans les recettes de shampoing solide. Il est d’origine végétale et a un excellent pouvoir détergent et moussant. Il est cependant moins bien toléré pour certaines personnes car plus irritant pour le cuir chevelu.

Mode opératoire:

Avant de commencer toujours se laver les mains et désinfecter son plan de travail, ses ustensiles et contenants utilisés : soit en les passant 10 minutes à l’eau bouillante (pour l’inox et le verre) soit pour le plastique en les rinçant à l’alcool 70° de pharmacie (pour le plastique).

  1. Faire chauffer au bain marie le tensioactif , l’ huile de ricin et l’hydrolat de romarin en mélangeant.
  2. Verser la poudre de Shikakaï en continuant de mélanger.
  3. Retirer de la casserole.
  4. Ajouter 20 gouttes d’HE.
  5. Mettre le tout dans un moule que vous pouvez trouver par exemple ici.
  6. Patienter quelques heures, retirer du moule, c’est prêt.

Toute la recette en vidéo :

Conseils d’utilisation:

  • Il est préférable de porter un masque lors de la fabrication de votre shampoing solide car les tensioactifs sont irritants pour les voix respiratoires.
  • Utiliser votre shampoing solide en alternance avec un shampoing liquide. Vous trouverez la recette du shampoing liquide que j’utilise ici:

Frotter directement le shampoing solide sur vos cheveux et masser le cuir chevelu.

Et ne jamais oublier :


– Ne pas utiliser
 d’huiles essentielles ou de soins en contenant sur le contour des yeux, et encore moins dans les yeux.
– Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral…) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau
– D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 4h suivant l’application 
– Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.
– Bien respecter les précautions d’emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.
(Aromazone)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.